infolettre

 

novembre 2017
D L Ma Me J V S
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2
Flat View
Vue par années
Vue par mois
Vue par mois
Weekly View
Vue par semaines
Categories
Vue par catégories
Search
Rechercher

Conférence santé et pollution de l'air

19 octobre 2017
Lieu :
Québec


Contact :
Nicolas Turgeon, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

apcas.jpeg

« Trouvons des solutions à cet enjeu majeur qui coûte 36 milliards$ par année au Canada en soins de santé »
- Dr François Reeves, cardiologue 

Québec, le 19 octobre 2017 – L’Association pour la prévention de la contamination de l’air et du sol (APCAS) en collaboration avec Ça marche Doc! tiendront le 19 octobre 2017 à Québec une conférence intitulée « Santé et qualité de l’air : Enjeu majeur de société ». Des experts de la scène nationale et internationale présenteront les plus récentes données sur cet enjeu jugé comme le principal risque environnemental de santé dans le monde selon l’Organisation mondiale de la santé.1

Rappelons que l’APCAS est la section québécoise de l’Air & Waste Managment Association (A&WMA), une association internationale à but non lucratif regroupant plus de 9 000 professionnels en environnement, répartis dans plus de 65 pays.

« La pollution de l’air occasionne pour plus de 36 milliards$ de soins de santé annuellement au Canada. C'est simple : chaque fois qu'il y a un épisode de smog, on sait qu’il y aura plus de patients à l'hôpital », rapporte Dr François Reeves, cardiologue au CHUM. « L’électrification des transports, le covoiturage, des transports collectifs efficaces, les déplacements actifs et les arbres urbains sont en tête de liste des solutions », poursuit-il.

« Cette conférence se veut un forum d’échange unique sur l’enjeu de la pollution de l’air en lien avec la santé. Les plus récents développements liés à la médecine, la caractérisation des polluants et la réglementation, de même que les impacts économiques, y seront présentés. Des pistes de solution pour une meilleure qualité de l’air seront abordées en fin de journée » explique Nicolas Turgeon, ingénieur, expert en contrôle des émissions atmosphériques et changements climatiques au CRIQ et président de l’APCAS.

« Qualifiée de tueuse invisible par l’Organisation mondiale de la santé, nous savons maintenant que la pollution de l’air augmente les risques de maladies cardiaques, de pathologies respiratoires, d’accidents vasculaires cérébraux, de cancer du poumon, d’asthme et d’hypertension. Certaines études récentes suggèrent qu’elle est associée à la démence (Alzheimer) et à l’autisme. Au Québec, la pollution de l’air serait responsable d’environ 2 000 décès prématurés par an, soit cinq fois plus que les accidents routiers. Il faut s’en occuper » presse Johanne Elsener, conceptrice et coordonnatrice du projet Ça marche Doc!.

Les participants attendus sont des professionnels, ingénieurs et gestionnaires d’associations, de ministères, d’entreprises industrielles, d’organisations municipales ou de firmes privées. Le Dr François Reeves rapportera les points forts de cette journée aux participants de la marche du 21 octobre de Ça marche Doc!.

Rappelons que l’APCAS est la section québécoise de l’Air & Waste Managment Association (A&WMA), une association internationale à but non lucratif regroupant plus de 9 000 professionnels en environnement, répartis dans plus de 65 pays.

Le projet Ça marche Doc! vise à faire connaître les liens qui existent entre la santé et l’aménagement urbain. La phase 2 a été approuvée par le ministère de la Santé et des Services sociaux et financée par le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de la Capitale-Nationale, le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches, le CHU de Québec-Université Laval, l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec – Université Laval, l’Institut national de santé publique du Québec et en partie par le Fonds vert dans le cadre du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques du gouvernement québécois.

Chaque semaine, ce projet événementiel convie la population à participer à une marche exploratoire avec un médecin spécialiste dans un milieu urbain différent de Québec ou de Lévis. Ces marches ludiques, gratuites, ouvertes à tous sans inscription, ont lieu les samedis matin de 10 h à 10 h 30, et ce, jusqu’en juin 2018. Elles sont précédées d’émissions télévisées avec des experts en médecine, urbanisme, économie, etc., les mercredis sur les ondes de MATv.


1http://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-un-deces-sur-huit-cause-par-la-pollution-dans-le-monde_12960.html

Retour