infolettre

 

calendrier d'événements
novembre 2017
D L Ma Me J V S
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2
Robot soudeur aux capacités de mouvement inégalées

Soudage-friction-malaxage

Client : Université du Québec à Chicoutimi (UQAC)

La soudure par friction-malaxage, déjà bien implantée en Europe où elle s’impose dans le domaine des transports, est pratiquement inexistante chez les transformateurs et les assembleurs québécois. Détenteur exclusif de cette technologie au Canada, le CRIQ y voit un grand potentiel pour améliorer la productivité et la compétitivité des entreprises d’ici.

Un premier robot soudeur par friction-malaxage a été livré à l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) à l’usage d’entreprises désireuses de développer de nouveaux concepts d’assemblage à partir de cette innovation. Pratiquement personnalisable à l’infini, le système permet le soudage des trajectoires les plus complexes et sa rotation peut être contrôlée à l’aide de commandes simples, sans main-d’œuvre spécialisée.

La soudure par friction-malaxage présente plusieurs avantages. Elle produit notamment des soudures solides de haute qualité, ne requiert aucun métal d’appoint et ne génère aucune fumée toxique ni aucun arc lumineux. Par conséquent, elle augmente la sécurité des travailleurs et son impact environnemental est très faible. Les structures assemblées par cette méthode sont également plus résistantes et légères.

- La collaboration CRIQ-UQAC est l’illustration parfaite
d’un partenariat réussi entre deux acteurs du
système québécois d’innovation.

Alexandre Lavoie
Chargé de projet
UQAC